energies renouvelables
- 2498 clics -

Un jacuzzi spa peut être énergivore

Un jacuzzi est un moyen sûr qui combine à la fois le plaisir et des bienfaits. Un bain en plein air même en temps d’hiver qui vous permet également un massage du corps et de relaxation. Mais c’est aussi un engin qui consomme au tant d’énergie.

Des équipements qui nécessitent de l’électricité

Un jacuzzi comprend sous son carcasse toute une machinerie dont : une pompe d’une puissance pas très importante mais juste pour assurer la purification de l’eau et un réseau de tuyaux pour la production de jets d’eau prévue pour le massage, un compresseur qui assure la production de bulles. Ils y égalent les instruments pour le chauffage et bien sur équipement électrique de commande.
Le jacuzzi plus moderne est doté d’autres fonctions plus sophistiqués, ainsi il est équipé d’un système de désinfection, un dispositif d’éclairage, diffuseur de musique et instrument électronique télécommandé.

Consommation électrique d’un jacuzzi

La consommation du jacuzzi dépend surtout du climat. De ce fait, c’est surtout en hiver que les dépenses en électricité sont très importantes. Pendant ces périodes, les jacuzzis en extérieur sont le plus utilisés.

Sa consommation dépend également du fait qu’il soit encastré ou posé en superficiel, le volume rempli par l’eau qu’il faut chauffer, de la puissance des équipements électroniques installés comme le chauffage et le compresseur, la fréquence de l’utilisation et la température à laquelle on maintient l’eau.
Comparée à la consommation annuelle d’un ménage sans chauffage électrique, la consommation annuelle d’un jacuzzi dépasse largement. Un ménage type, sans chauffage électrique, consomme 3500 KWh par an en moyenne. Alors que qu’un jacuzzi peut dépenser jusqu’à 7500 KWh au cours d’une année.

En effet, ajouter à d’autres dépenses en électricité que peut faire un ménage, la consommation électrique d’un jacuzzi peut bien constituée une charges lourde qui pèse à un foyer. Sachez que l’hiver est une période de l'année pendant laquelle les chauffages, les éclairages et les appareils domestiques fonctionnent à plein temps. Sans oublier aussi la pollution de l’air et ses conséquences climatiques que provoque un central thermique pour satisfaire les besoins en électrique des jacuzzis.