energies renouvelables
- 1403 clics -

Récupération thermique des fenetres

Les performances du vitrage ont énormément progressé ces dernières années. L’amélioration technologique des matériaux offre un perfectionnement notable de l’étanchéité de l’air dans nos maisons, sans oublier l’exigence d’une ventilation performante.

Le vitrage doit être de qualité

Les performances de l’isolation thermique se déterminent d’abord par la qualité du vitrage utilisé.
Double vitrage standard : Il est composé de deux verres de 4mm qui retiennent une lame d’air de 12 ou 16mm.
Double vitrage à isolation renforcée (VIR) : Il est consolidé par une couche transparente appliquée sur une des deux façades, les transferts d’air vers l’intérieur seront ainsi totalement impossibles. Cette technique bonifie de façon importante votre isolation.

L’option des menuiseries

Les matériaux utilisés pour cette partie très importante, restent le bois, l’aluminium et le PVC ou alors un mélange bois/aluminium.
En adéquation avec votre projet, vous allez prendre en considération non pas que l’aspect thermique, mais également le prix, le design et les conditions climatiques de la région.
Vérifiez toujours la qualité de l’assemblage entre vitrage et cadre fenêtre, ainsi que les joints pour éviter tous problèmes de perméabilité de l’air et de l’eau.

  • Le bois : Très performant au niveau thermique et acoustique, il reste très écologique.
  • Le PVC : Egalement performant pour le thermique et l’acoustique.
  • L’aluminium : Optez toujours pour le système « rupture de pont thermique » et ainsi éviter toute condensation, produit écologique.
  • Mixte bois/aluminium : Solution très performante, mais la plus chère.

Le triple vitrage

Cette solution propose trois couches de verre et deux lames d’air de 12mm. Très performante, cette solution vous offrira une isolation ultra compétitive.

Les crédits d’impôts

L’isolation des fenêtres entre dans la liste des travaux bénéficiant de crédits d’impôts jusqu’à 16 000 euros pour le développement durable, attention tout de même à bien répondre aux critères en place :

  • Travaux pour la résidence principale.
  • La maison doit avoir été livrée depuis plus de deux ans.
  • L’installation sera effectuée par l’entreprise qui vous a vendu les fenêtres.
  • L’installation devra être justifiée par une facture.